NOHOLE
Impression numérique sur dibond, 2012


Nohole est constitué d’extraits séchés provenant du terril d’Abbaretz puis déposés sur la terre bleue du site de Pont Péan, polluée aux engrais.

Nohole est un hommage à la tentative expérimentale de forage nommée Mohole dont le but était de traverser la croûte terrestre pour atteindre le manteau terrestre. Perçu comme une réponse des géologues à la conquête de l’espace, ce projet visait à effectuer des prélèvements d’échantillons du manteau qui auraient apporté des réponses aux questions sur l’âge et les mécanismes internes de la Terre. Débuté en 1958 par la NSF (National Science Foundation), il fut arrêté en 1966 pour faute de budgets suffisant: Mohole devient Nohole (en anglais : pas de trou).

Cette image archive les différents lieux explorés pendant le workshop Talweg sur le territoire de L’Ile et Vilaine.

NOHOLE

2012

Réalisé lors du workshop Talweg
OFF Biennale de Rennes
organisé Superstrat, Rennes.

En collaboration avec Valentin Ferré

Installation sur le site de Pont Péan: terre provenant du terril de la mine d’étain d’Abbaretz.