JUNK LOOP
Vue depuis Le Jardin C / MIRE, 2015
Marche sonore sur cassette en écoute libre


La pièce sonore Junk Loop prend comme point de départ la notion de pollution invisible dont les sols de l’Ile de Nantes et du Jardin C ont été victime suite aux nombreux chantiers navals du XXieme siècle. Par un simple principe d’élévation du regard, l’œuvre s’est intéressée à un phénomène de pollution invisible depuis la Terre mais pourtant bien réel, celui de la pollution spatiale.

Cette marche sonore projette l’auditeur dans une fiction anticipative se déroulant en 2215 : l’espace serait dorénavant le lieu de stockage des déchets électriques et électroniques terrestres. Une voix étrangère invite ainsi l’auditeur à suivre la progression dans l’espace d’un poste de radio qui n’a pas réussi à atteindre l’orbite-poubelle, son orbite de destination.




IMPORTANT: ÉCOUTER JUNK LOOP AVEC UN CASQUE AUDIO POUR PERCEVOIR LE SON BINAURAL



JUNK LOOP
Pochette cassette, 2015
Impact de déchet spatial sur la fenêtre d'une navette. Crédit photo: Nasa.

JUNK LOOP

2015

Projet réalisé en collaboration avec Valentin Ferré.

Marche sonore sur cassette 11'44'' en écoute permanente au Jardin C / Mire.

Réalisée pour la soirée d'inauguration du projet Superstructure, sur une invitation de Sandra Doublet, à Mire/Jardin C, NANTES.